Fiche n°5 – Surveiller la réalisation des travaux

0
0

Sommaire des Fiches 1 à 8 – Gérer ses travaux de rénovation

De la bonne surveillance du chantier dépend généralement le respect des délais ; parfois également la qualité des finitions.

Quelques conseils simples permettent d’éviter de nombreux désagréments.

1ère étape : assurer une présence régulière sur le chantier

Pour surveiller un chantier, la manière la plus efficace est de se rendre sur le chantier. Bien souvent, vous aurez laissé les clés de votre logement à l’entrepreneur (que vous y habitiez ou non) afin que celui-ci vienne dans la journée et pendant votre absence pour effectuer les travaux.

Si vous n’êtes pas sur place, une visite toutes les semaines est recommandée. Cela permet de montrer que vous suivez le chantier et qu’il vous importe qu’il soit réalisé dans les temps. De plus, cela permet de vérifier l’avancée des travaux et de pointer les éventuels retards pris par l’entreprise artisanale dans la réalisation du chantier.

Vous pouvez également demander à un proche, famille ou ami, de venir visiter le chantier à votre place et de vous faire un compte rendu de sa visite.

2ème étape : faire respecter les délais et le calendrier

A l’occasion de vos visites, vous pourrez constater deux situations déplaisantes :

  • première situation, personne n’est venu travailler sur le chantier ;
  • deuxième situation, le chantier a pris du retard.

Dans la première situation, n’hésitez pas à appeler l’entreprise artisanale et à demander des explications. Dans la plupart des cas vous aurez le droit à une personne malade, un autre chantier en parallèle, des matériaux manquants voire aucune explication : « c’est normal, c’était prévu, mais ne vous inquiétez pas le calendrier sera tenu ». On vous promettra de revenir dès le lendemain et c’est là qu’il ne faut pas lâcher. Insistez bien pour que le chantier avance à nouveau dès le lendemain et vérifier que c’est le cas le lendemain. Si l’entreprise artisanale sent que vous lâchez sur les délais, vous allez bientôt être dans une impasse : le retard se cumulera.

Dans la deuxième situation, demandez des explications sur la cause du retard qui est en train d’être pris. Plus vous prenez tôt le problème, plus vous augmentez vos chances que le retard soit rattrapé. Il faut comprendre que l’entreprise artisanale n’a pas que votre chantier à gérer et a besoin de visibilité, donc de remplir son carnet de commandes. Elle va prendre plusieurs chantiers, en assurer la réalisation dans des délais définis avec les clients, mais très souvent elle sait d’avance qu’elle ne pourra pas tenir les délais sur tous les chantiers. Elle va donc jongler entre les différents chantiers et répartir le retard sur tous les chantiers : un peu de retard sur plusieurs chantiers passe mieux que beaucoup de retard sur un seul chantier. La carte à jouer est d’être toujours derrière l’entreprise artisanale afin que celle-ci reporte le retard sur les autres chantiers, pas sur le vôtre. Demandez régulièrement une estimation du temps restant du chantier ainsi que des principales étapes.

Attention toutefois à rester poli et courtois. La gestion du temps est un jeu au cours duquel il ne faut pas non plus se mettre à dos l’entreprise artisanale, au risque que le travail soit mal fait ou avec un retard conséquent.

CONCLUSION :

Rares sont les chantiers qui respectent les délais, même en utilisant les techniques détaillées ci-dessus. En plus du retard habituel, il faut savoir gérer les événements non prévus exposés dans la Fiche n°6 – Gérer les imprévus (délais, coûts supplémentaires).

0
0